Les causes de la montée des prix de l’immobilier à Paris

causes montée des prix immobilier Paris

Plus de 10 000 euros le mètre carré, c’est le prix de l’immobilier à Paris : le quadruple d’il y a 20 ans. Avec un peu moins de 30 200 logements neufs réservés au deuxième trimestre 2021, le marché de l’immobilier en Ile-de-France connaît un regain d’activité depuis la crise économique et sanitaire. Les prix de l’immobilier parisien repartent légèrement à la hausse, et tendent à s’envoler de plus belle. Découvrez les causes de la montée des prix de l’immobilier à Paris

Paris, un marché particulièrement atypique

Le premier facteur qui peut justifier cette hausse des prix de l’immobilier parisien serait le caractère atypique du marché. Avec une moyenne de 20 754 habitants au kilomètre carré en 2020, Paris intra-muros est effectivement l’une des villes les plus denses du monde. L’offre potentielle de nouveaux biens immobiliers est de ce fait très limitée. 

À contrario, Paris étant une ville particulièrement attractive à l’international, et la France un pays très concentré sur sa capitale, la demande de logements à Paris est quasi illimitée ! Résultat : les prix immobiliers restent deux à trois fois supérieurs aux autres agglomérations du pays. 

Notez aussi que dans l’incapacité d’acheter, les ménages locataires dominent la capitale. En effet, le parc locatif détient 60 % des résidences principales parisiennes, tandis qu’en France entière, on dénombre 40 % de ménages locataires.

À lire aussi >> Carte des prix de l’immobilier à Paris / Île de France (IDF)

Le choix difficile d’un logement à Paris

Si vous envisagez d’acquérir un appartement malgré la montée des prix de l’immobilier à Paris, il vous faut lister vos préférences (quartier, superficie, étage, proximité des transports, niveau des écoles, etc.) et surtout être prêt à faire des concessions… 

Avec un budget déterminé par votre apport personnel et la mensualité de remboursement du prêt supportable par vous et acceptable par votre banque, il faudra trancher, notamment entre surface et lieu. L’écart de prix moyen du m2 dans le neuf à Paris est proche de un à deux entre le 11e et le 19e arrondissement. Il en est de même entre Paris intra-muros et les communes de la petite couronne.

Par ailleurs, la baisse du prix de l’immobilier résidentiel avec la distance au centre-ville a toujours été une généralité en France. Les centres-villes sont plus denses et les biens fonciers plus rares. De plus, ils rassemblent entre autres le patrimoine historique, les lieux de culture, les salles de concert… Toutes les commodités recherchées par les ménages à haut revenu.

À lire aussi >> Tendance des prix de l’immobilier à Paris en 2021

Les opportunités d’achat et d’investissement immobilier neuf en région parisienne

La montée des prix de l’immobilier à Paris amène à repenser les opportunités d’achat et d’investissement dans l’immobilier neuf en région parisienne qui offrent un potentiel intéressant en termes de qualité de vie. En effet, les acheteurs sont désormais à la recherche de biens immobiliers qui se distinguent de par leur surface et des espaces extérieurs (jardin, terrasses, balcons) : autant de critères rarissimes dans Paris intramuros. Ainsi, le dynamisme des villes franciliennes en petite et grande couronne ne cesse de croître. 

Vous êtes à la recherche d’un logement neuf en Île-de-France ? Interconstruction vous propose de nombreux programmes de construction dotés de logements de belle taille et pourvus d’espaces extérieurs. Nos biens sont proches des transports et de toutes les commodités. Avec des prestations haut de gamme et de hautes performances énergétiques, nous construisons les logements de demain.