Relance du logement neuf en 2021

logement neuf 2021

La relance du logement neuf en 2021 a déjà été amorcée grâce à la reprise de l’activité dont témoignent des mises en construction et des délivrances de permis de construire. Néanmoins, les mesures prises par les autorités s’avèrent encourageantes pour soutenir la relance sur le long terme.  

Avec la crise sanitaire, les services administratifs d’urbanisme ont stoppé la délivrance des permis de construire pendant la période du premier confinement, accumulant un retard important. C’est sur ce constat que se base la fédération des promoteurs immobiliers d’Ile-de-France pour réclamer une accélération de la dématérialisation des procédures d’autorisations de permis de construire. En attendant ces procédures spécifiques, quelles actions redonnent de l’espoir au secteur de la construction ? 

Les mesures gouvernementales pour favoriser la relance du logement neuf en 2021

Début septembre, le gouvernement a annoncé son plan de relance de l’économie. S’il est peu axé sur l’immobilier résidentiel neuf et cible principalement les rénovations, la loi de finances pour le budget 2021 présente quant à lui des mesures de soutien efficaces. 

En effet, la reconduction du prêt à taux zéro est une très bonne nouvelle pour le secteur du logement neuf. Cette mesure de soutien à l’accession à la propriété dans le logement neuf, notamment dans les grandes métropoles, est une mesure essentielle de la reprise de 2021. Elle se double de la reconduction du mécanisme de la loi Pinel qui concède des avantages fiscaux intéressants. 

 

Le maintien du prêt à taux zéro

 

Le projet de loi de finance a été adopté définitivement fin décembre 2020 pour inscrire dans la réglementation la prorogation du prêt à taux zéro jusqu’au 31 décembre 2022. 

Le prêt à taux zéro est un prêt immobilier destiné à l’achat d’un bien immobilier neuf, alloué sous conditions de ressources. Les particularités de ce prêt sont qu’il est dispensé de frais de dossier et que ses intérêts sont à la charge de l’Etat. Il aide les ménages de revenus modestes à accéder à la propriété. 

A lire : Le prêt à taux zéro comment ça marche ?  

 

Le prolongement du dispositif de la loi Pinel

 

Ce dispositif a été créé en 2015 pour succéder au dispositif Duflot permet, sous certaines conditions, d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu notamment pour l’achat d’un logement neuf au sein d’une zone où le marché immobilier est considéré comme tendu. 

Le dispositif de la loi Pinel est prolongé jusqu’au 31 décembre 2024 en tant que mesure de soutien du secteur du bâtiment. Ses modalités restent inchangées jusqu’en 2022 avant de se voir apporter des modifications à partir de 2023. Les impacts positifs de ces mesures sur la relance du logement neuf en 2021

Le soutien au logement neuf est crucial au sortir de la crise sanitaire, un accompagnement de la relance est nécessaire. Les mesures engagées vont dans ce sens. D’après la fédération des promoteurs immobiliers, elles permettent de développer une offre de logements abordables pour permettre aux ménages d’accéder à la propriété dans de bonnes conditions. 

En outre, elles assurent un gain de visibilité pour les acteurs de la construction concernant la commercialisation de leurs programmes immobiliers en 2021. Elles auront donc pour effet une relance de la construction. Cette relance sera axée sur la transition écologique avec l’ambition de construire une ville plus durable.