Où investir en immobilier en 2021 ?

les villes ou investir dans immobilier

Depuis toujours, l’immobilier demeure le placement préféré des Français. En 2021, se pose toujours la question : où investir pour maximiser ses profits ? 

La pierre reste incontournable, et l’investissement locatif est même considéré comme le placement vedette.

Investir dans la pierre présente, en effet, de nombreux avantages : un complément de revenus réguliers grâce aux revenus locatifs, une préparation à la retraite et un bouclier efficace contre l’inflation. Les locataires représentent une « denrée » non périssable.

Le patrimoine immobilier et les revenus fonciers restent une valeur sûre. Cela est d’autant plus vrai en ces temps de crise, où les taux d’emprunt sont historiquement bas, ce qui constitue un effet de levier important pour optimiser son investissement immobilier. C’est aussi le moment opportun pour jouer un coup intéressant, pendant que les investisseurs potentiels ne sont pas encore au taquet, distraits entre autres par cette crise mondiale.

On est en train d’assister à un « alignement parfait des planètes » en matière d’investissement immobilier. Encore faut-il savoir où investir cette année. Avant de voir quelques propositions de villes à fort potentiel pour un investissement locatif en 2021, revoyons les bonnes bases.

Quelles précautions prendre avant d’investir dans l’immobilier ?

L’emplacement reste un facteur décisif dans un investissement immobilier. L’erreur à ne pas faire est de se fier seulement à la réputation ou à l’aura d’une ville. C’est par exemple le cas de Bordeaux qui connaît une importante envolée des prix, ce qui nuira aux rendements locatifs futurs et au potentiel de plus-value à long terme, surtout lorsque les taux d’intérêt recommenceront à connaître une hausse.

La règle reste la même : le bien disposant d’un fort potentiel reste celui qui se trouve à proximité des transports et des commodités, des petits commerces et des écoles. Il est toujours préférable de se rendre sur place pour mieux apprécier les attraits d’un emplacement ou le potentiel d’un bien immobilier. Cela permet aussi de vérifier si les loyers appliqués pour un bien similaire peuvent correspondre au rendement attendu.

Dans tous les cas, il est conseillé de demander conseil à un professionnel de la promotion immobilière en Ile de France et dans le domaine de l’investissement locatif. Il connaît bien le marché, chaque secteur, et est en mesure de fournir des conseils à la fois pertinents et objectifs.

Les villes à fort potentiel pour l’investissement locatif en 2020

De nombreux professionnels sortent régulièrement un classement des villes où investir en 2020. On retrouve en tête de liste les villes de Toulouse (3 100 euros/m² pour un appartement, avec une progression annuelle de 6,7%), Nantes (3 231 euros/m² avec une progression de 8,6% en un an), Lille (2 836 euros/m² avec une progression de 3,5% sur un an) ou encore Rennes (2 500 euros/m²/an).

Cependant, il peut également être intéressant de ne pas se ruer vers ces villes « star », mais d’opter pour les villes moins plébiscitées, mais qui ont pourtant un fort potentiel, en perpétuelle expansion, ce qui en fait des investissement plus sûrs sur le long terme. 

Les bons arguments pour choisir l’Île-de-France ne manquent pas, et témoignent d’une relance du marché francilien. 

Dans la région, les ventes de biens immobiliers sont en constante hausse : 

  • de 32,2 % sur Paris (10 460 euros/m²), 
  • de 8,1 % dans les Yvelines (3 930 euros/m²), 
  • de 19,6 % dans les Hauts-de-Seine (6 190 euros/m²), 
  • de 18,7 % à Seine-Saint-Denis (3 730 euros/m²), 
  • de 5,3 % à Seine-et-Marne (2 700 euros/m²), 
  • de 5,6 % en Essonne (2 710 euros/m²) ; 
  • de 6,2 % dans le Val-d’Oise (2 790 euros/m²)
  • de 16,2 % dans le Val-de-Marne (4 770 euros/m²).

Soulignons que ces progressions ont été enregistrées sur l’ensemble des 5 dernières années (Source : Notaires du Grand Paris, données sur fin mars 2020). 

D’autre part, le Grand Paris prévoit 4 nouvelles lignes (15, 16, 17, 18) et 3 extensions de métro (11, 12, 14) en direction de la banlieue parisienne, ce qui va dynamiser le marché immobilier en Île-de-France. De nombreux dispositifs d’accession à la propriété (PTZ+, Loi Pinel et dispositif Denormandie) sont présents dans la région avec des mécanismes de réduction d’impôt notamment.

Voici tous les programmes immobiliers disponibles en Île-de-France.