Crédit immobilier : banque ou courtier ?

crédit immobilier

Le crédit immobilier peut s’avérer nécessaire pour ceux qui désirent acheter un bien pour en faire une résidence principale, ou pour le louer dans le cadre d’un investissement locatif, les revenus locatifs pouvant permettre de rembourser le prêt immobilier puis constituer des revenus fonciers.

Découvrez les investissements les plus intéressants en Île-de-France avec les logements Interconstruction

Avec des taux historiquement bas, environ à 1,13 %, toutes durées confondues, même à long terme, c’est le moment opportun pour se lancer dans un projet immobilier dans les meilleures conditions.

L’obtention d’un prêt immobilier n’est, cependant, pas toujours une mince affaire. Il est, tout d’abord, nécessaire de constituer un bon dossier susceptible de plaire aux organismes de prêt, principalement les banques. Il faudra également convaincre ces dernières et tenter de décrocher un taux d’intérêt intéressant ainsi que des conditions de remboursement optimales.

Une question importante se pose alors : est-il plus avantageux de passer par un courtier immobilier, ou est-il mieux de solliciter directement sa banque ?

En tout cas, il convient de souligner qu’un courtier immobilier reste un intermédiaire entre la banque et le client, c’est-à-dire l’emprunteur ou encore le futur acquéreur du bien immobilier.

Testez notre outil de simulation de capacité d’emprunt

L’intérêt de passer par un courtier pour obtenir un prêt immobilier

Les avantages d’opter pour un courtier immobilier sont nombreux, à commencer par un énorme gain de temps. Si l’emprunteur n’a pas le temps de faire le tour des banques et d’y soumettre son dossier, il peut faire appel à ce professionnel qui deviendra ainsi son mandataire.

Grâce à ses compétences, il peut aussi être d’une grande aide au niveau de la constitution du dossier. Il peut apporter des conseils techniques très utiles et rendre un dossier acceptable aux yeux des banques.

Souvent, un courtier immobilier travaille avec plusieurs banques et connaît sur le bout des doigts les conditions d’octroi de chacune d’entre elles. Il va alors envoyer le dossier aux banques les plus susceptibles d’accepter le type de profil proposé. Le client n’aura plus qu’à comparer les offres (taux nominal, taux annuel effectif global ou TAEG, assurance ou encore frais de dossier). 

Il est tout aussi intéressant de savoir que faire appel à un courtier immobilier ouvre également la voie à une autre possibilité, celle de pouvoir choisir une assurance emprunteur autre que celle proposée (voire imposée) par la banque du client.

Pour rappel, l’assurance emprunteur peut représenter jusqu’à 30 % du coût total du crédit. Il est alors dans l’intérêt du client de comparer les offres disponibles sur le marché afin de souscrire la meilleure offre d’assurance, ce qui optimisera le coût de son investissement immobilier, et même impactera le rendement, surtout dans le cas d’un investissement en locatif.

Passer par un courtier, est-ce l’assurance d’un taux plus bas pour mon crédit immobilier ?

C’est une erreur de croire qu’un courtier immobilier a le pouvoir d’octroyer un taux plus bas que d’autres banques ou d’autres courtiers concurrents, car il n’est qu’un intermédiaire. Il aide à constituer le dossier, le proposer à plusieurs banques et communiquer les offres à son client.

Il est possible de négocier directement avec la banque. Elle sera toujours encline à faire certains compromis. Mais un courtier immobilier peut aider, même dans ce cas, en fournissant des offres écrites qui représenteront de forts arguments pour le client face à l’établissement bancaire. Dans un tel cas, il faudra penser à établir un mandat simple et non exclusif avec le courtier.

Bien choisir son courtier immobilier

Le courtier immobilier idéal est celui qui dispose de nombreuses années d’expérience et qui communique le nom de ses partenaires et le nom de la banque sur l’offre de prêt. Un bon courtier annonce également à l’avance le montant de sa commission, et reste à l’écoute de son client. Il offre aussi les conseils techniques nécessaires pour l’établissement d’un bon plan de financement, en fonction du programme immobilier.